L'évolution depuis mars 2014. ?

·      Toutes les mesures d’économie prise en 2008 ont été abrogées

o   La masse salariale explose, ainsi que les frais de fêtes et cérémonies, et les frais de communication

o   Mélanger les deux budgets dans un même tableau pour vulgariser, relève de l’escroquerie intellectuelle puisque les deux budgets ont des règles propres bien différentes (voir fonctionnement des finances)

 

Ce que ne vous dit pas la propagande 

·      Certaines dépenses sont inutiles voire nuisibles

o   Un boulodrome remplace l’ancien qui était beaucoup plus grand et mieux situé sur la place de l’église, abandonné depuis plus de 30 ans

o   La maison commune se transforme en maison d’arrêt avec des barrières qu’il faudra déplacer lorsqu’il y aura 30 logements dans le bâtiment C

o   Le nouveau préau de la maternelle est ouvert aux vents dominants et renforce leur effet sur les enfants qui sont plus malades qu’auparavant, c’est 100 000 € mal investis. 

Mais ce ne sont que vos impôts, ce n’est donc pas grave !

 

·      Certaines manifestations organisées par les parents et les enseignants bénévoles au profit de la coopérative  ou de la caisse des écoles n'existent plus .La municipalité ayant repris la main sur tout ce qui concerne l'école, 

    

     Celles-ci finançaient les sorties scolaires, elles sont désormais payantes. En quelque sorte un impôt supplémentaire pour les parents

 Par contre la municipalité demande du bénévolat aux parents.

Avant d’augmenter les impôts les élus auraient dû montrer l’exemple, en faisant recalculer la valeur locative de leur habitation, qui détermine le montant des impôts locaux. Tous n’ont peut-être pas déclaré des travaux d’aménagement ou d’agrandissement, comme le pensait le maire, en ce qui me concerne. Il a cru bon de me dénoncer  au fisc. Peine perdue pour lui, j’avais tout déclaré.

Je suis honnête moi !