La réalité après deux ans de mandat :

 

Les élus d’opposition n’ont accès à rien, contrairement aux promesses de campagne :

·      Clemenceau : rien à ce jour

·      Bâtiments publics en ruine de la ferme. Ils feront place à 30 logements

o   Gros problème potentiel avec les parkings, un parking souterrain serait envisagé

o   Même en réduisant le nombre de places obligatoires de deux à une les voitures en surplus se retrouveront dans le village.

o   La commune reste propriétaire et ne recevra pas d’impôts fonciers

·      Bâtiment privé du Médi’Centre en ruine

o   Un projet de création de 12 logements accessibles aux PMR est en attente de précisions sur le projet public

·      Fermeture du dépôt de branchages

·      La médiathèque et le marché sont en perdition.

·      Il aura  fallu  plus de 2 ans pour que l’informatique de l’école du centre atteigne son niveau de satisfaction précédent.

·      Avec le PLU de nombreux logements seront construits sans que le maire puisse s’y opposer

o   Plus de 40 près de la mairie actuelle

o   100 dans la ferme en face

o   20 dans le village

o   50 à 80 à Clemenceau

 

soit plus de 200 c’est ça la ville