Si toutes les réalisations de l’ancienne mandatures ont été possibles avec si peu de moyens, c’est grâce aux compétences des élus d'alors, aussi bien en matière de gestion financière qu’en suivi de travaux ou en métiers de la petite enfance, des compétences qui, conjuguées à celles des bénévoles, ont permis une vraie qualité d’action. Seuls 2 dissidents

J JOFFROY et P AMIOT à l’ambition dévorante auraient pu désirer voir autre chose, c’est exactement ce qui s’est passé, ils ont passé leur temps à jeter des peaux de banane sur notre chemin, avant de nous sourire, comme s’ils pensaient déjà à prendre notre place. Étonnamment, c’est ce qui s’est passé à la suite des dernières élections. 

Conclusion :

·      Les élus d’opposition n’ont accès à rien, ce qui confirme que contrairement à la mandature passée, rien n’est transparent

·      De mémoire de Chevannais, aucun maire n’avait  déclenché autant d’actions en justice et c’est le premier à avoir fait condamner la commune. 

Il est toujours très difficile d’oser la transparence et la vérité sans prendre le risque d’être enfermé dans une caricature de dénonciateur ou de vengeur masqué, mais puisque le roi des caricaturistes passe son temps à repeindre ma façade avec des pinceaux dégoulinant de mauvaise foi, je ne prends finalement qu’un seul risque, celui d’être entendu, compris, ou seulement lu.

 

Je veux vous redire ici toute ma gratitude et ma reconnaissance, un grand merci à tous ceux qui m’ont soutenu et à la phénoménale équipe de professionnels qui a tout donné pour votre seul bénéfice.

Mes amis me manqueront, de même que le Médi’Centre, nouveau phare de Chevannes.

Nous nous reverrons et notre porte dans le sud restera ouverte comme celle de Chevannes l’a toujours été.

 

Je quitte Chevannes avec regret, mais j’accepte volontiers le brevet d’honorabilité que me décerne l’adjointe favorite du maire. Pascale AMIOT

« Il fuit Chevannes car il n’a plus d ‘indemnités d’élus et n’a donc plus les moyens d’entretenir sa maison »

Je ne me suis donc pas enrichi en exerçant mon mandat et j’en suis FIER, nous partons la tête haute, le cœur plein de votre amitié, avec la certitude d’avoir tout donné.

 

 

JE M’ATTENDS A UNE NOUVELLE TENTATIVE D’ACTION EN JUSTICE.

 Et à quelques articles incendiaires dans l’organe de presse  officiel

Toutefois toutes les informations contenues dans ce document sont fiables et vérifiables

 

Bien reconnaissant,

Claude Chasserieau.

c.chasserieau@orange.fr